La naissance de la connaissance

La chambre noire, métaphore de la naissance de la connaissance

 

Objectif « Apochromat-Planar » Zeiss n° 364518
1 : 1,25  f : 1 300 mm
Carl Zeiss, Iena (D), ca. 1885
laiton et verre, Ø 13 cm, L 17 cm
Institut géographique national
Inv. N/A

 

 

Optique Zeiss Apochromat-Planar f : 1 300 mm c.a. 1885


L'allégorie de la caverne de Platon (427 ? - 348 ? a.c.) dans le livre VII de La République, traite de la naissance de la connaissance. Aristote décrira le principe technique du contexte de cette allégorie. En Égypte entre 1015 et 1021, le savant Alhazen ou Ibn al-Haytham (965 - 1040) rédige un traité d'optique et utilise pour ses expériences, une chambre noire inspirée des écrits de Platon et d'Aristote.


La photographie fut inventée en 1827 par Nicéphore Niépce. La recherche était alors permanente dans tous ses domaines. En photographie, les optiques montraient des défauts qu'il fallait corriger.

 

Lors de la diffraction à travers une lentille, les différentes couleurs qui composent la lumière blanche sont déviées selon un angle propre à leur longueur d'onde. Le résultat est une image floue et peu contrastée. En combinant plusieurs lentilles, il est possible de corriger l'aberration chromatique. Le contraste sera amélioré plus tard par le « coating » qui supprime les reflets parasites sur les faces des lentilles.

 

Dès 1862, notre Institut a eu recours à la photographie pour la reproduction des minutes de la Carte afin d'éviter les erreurs de copie pour l'impression et de gérer les rapports d'échelles. En 1865, une première chambre noire avait été construite et accueillait un objectif simple de Secrétan : un doublet achromatisé qui représentait le meilleur choix pour cette époque. On le remplaça en 1868 par deux optiques anglaises de chez Dallmeyer & Ross: l'une pour les agrandissements, l'autre pour les réductions

 

Après avoir rejoint le site de l'Abbaye de La Cambre, l'Institut se dote d'un nouveau matériel de reproduction photographique. Il choisit un objectif de haute réputation fabriqué par les ateliers de Carl Zeiss à Iena, qui venait d'inventer l'Apochromat-Planar, inspiré d'une démonstration de Gauss. La composition du verre, la rigueur du polissage et la construction en double triplet répondaient mieux à la reproduction de grands documents comme les cartes topographiques. La très grande longueur focale de 1 300 mm et le grand diamètre de 130 mm sont nécessaires aux lentilles sphériques pour reproduire des modèles de plus d'un mètre carré en grandeur réelle.

 

 

 


Copyright © 2020 BELSPO